Retour
28. Juin 2018

Proches aidants et horaires de travail en entreprise

2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans en Suisse d’ici 2039. Voilà un fait qui représente un nouveau défi non seulement pour notre société, mais également pour les entreprises. Concilier engagement professionnel et soins aux proches en plus de son travail sera d’une importance capitale à l’avenir. Comment les employeurs peuvent-ils faire pour conserver leurs bons éléments malgré l’assistance qu’ils dispensent à leurs proches?

Faits démographiques

Entre 2010 et 2039, le nombre d’individus âgés de plus 65 ans passera de 1,3 à 2,1 millions. D’ici 2060, ce nombre devrait se stabiliser à tout juste 2 millions. La part de ce groupe d’âge dans la population totale augmente en conséquence, passant de 17,1% à 29,2%. Cette évolution est déjà prise en compte dans les discussions sur le financement de l’AVS, l’élévation de l’âge de la retraite et la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Mais que signifie cette évolution pour l’entreprise et ses collaborateurs en termes d’assistance à la troisième génération?

Collaborateurs aidants

La génération des baby-boomers a aujourd’hui environ 54 ans. Etant donné que 66% des prestations d’aide et de soins à domicile sont fournies aux personnes de plus de 80 ans, nous ferons face à un grand besoin d’assistance dans les 25-30 prochaines années. Auparavant, les soins apportés aux personnes âgées étaient souvent assurés par les membres de la famille, principalement par les femmes seules. Une étude de l’association faîtière des organisations d’aide et de soins à domicile a révélé que 57% des filles aidantes ont diminué leur taux d’occupation. 16% d’entre elles ont même arrêté de travailler. Avec la pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui s’annonce, le risque de perdre des collaborateurs précieux gagne en importance. Il sera dans l’intérêt de l’employeur de retenir ses collaborateurs aidants au sein de l’entreprise.

Pistes de solutions pour les entreprises

De premiers modèles existent dans des entreprises qui s’attaquent à ce problème en proposant des horaires de travail flexibles aux collaborateurs en situation de prise en charge. La prise en compte des aspects suivant peut aider à gérer une situation concrète:

Sensibilisation des supérieurs

  • Faire prendre conscience que certains collaborateurs au sein de l’entreprise aident ou prennent en charge des proches.

Modèles de travail

  • Les séances de réunion à des heures défavorables (généralement tôt le matin ou en fin d’après-midi) peuvent-elles être décalées?
  • Les absences de courte durée au sein de l’équipe peuvent-elles être rattrapées?
  • Une solution de télétravail est-elle envisageable?
  • Le taux d’occupation peut-il être ajusté?

Soutien externe

  • De nombreuses entreprises appuient leurs collaborateurs avec des solutions de garde d’enfant. Existe-t-il un partenariat avec un service d’assistance aux personnes âgées analogue à ce modèle?

Pour concilier avec succès une situation de prise en charge avec la performance professionnelle, une communication ouverte est essentielle. Documenter les accords ayant eu du succès permettra à l’entreprise de trouver plus facilement une solution satisfaisante et équitable dans des cas similaires à l’avenir.

Si une société parvient à intégrer la prise en charge des proches dans sa culture d’entreprise, elle conservera en son sein les collaborateurs clés et leur expérience précieuse. En outre, l’employeur apporte une contribution à la société. Qualis Vita se fera un plaisir de vous conseiller pour planifier et mettre en place une solution d’assistance externe.

Assistance et soins centrés sur la personne

Avec son approche de l’assistance et des soins centrés sur la personne, Qualis Vita a pour but d’assurer une collaboration étroite entre les proches et le personnel spécialisé afin d’assurer une prise en charge adaptée aux besoins du client. Qualis Vita s’appuie sur des équipes interdisciplinaires pour fournir une assistance, des soins et une gestion des tâches ménagère intégrés.

Contactez-nous

Nous nous tenons à votre disposition pour toute question ou demande. Vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact ou par téléphone pendant les heures d’ouverture de nos bureaux:

Bâle: Lun.–ven., 8h–18h

Berne: Lun.–ven., 8h–12h / 13h–18h

Thoune: Lun.–ven., 8h–12h / 13h–18h

Nyon: Lun.-ven., 8h– 12h / 13h– 18h

Zoug: Lun.-ven., 8h– 12h / 13h– 18h

 

Berne 031 310 17 55

Bâle 061 534 50 20

Thoune 033 334 00 88

Nyon 022 304 00 40

Zoug 041 726 20 40

<