Retour
29. Janvier 2018

Vivre en sécurité chez soi malgré la maladie d’Alzheimer & la démence

Les personnes atteintes de démence requièrent de leurs soignants et accompagnants des compétences multiples: outre la patience et l’empathie, ces derniers doivent faire preuve de compétences spécialisées et de professionnalisme. Nous concilions ces deux aspects grâce à notre personnel spécialement formé. Notre approche d’assistance est basée sur une aide individuelle. En plus de la neuropathologie, nous prenons en compte la personnalité et l’histoire de la personne malade. Nous nous concentrons tout particulièrement sur les besoins émotionnels du patient atteint de démence et sur la valeur des soins centrés sur la personne. L’environnement est aménagé en tenant compte des besoins et de la sécurité du patient, mais aussi de sorte à réduire les stimulations. Nous accordons une attention toute particulière aux proches. Grâce à notre concept d’assistance centré sur les proches, nous offrons une aide concrète pour faire face aux situations difficiles. Nous proposons aux proches aidants des programmes éducatifs ou de soutien, comme des conseils sur les techniques de communication, l’entraînement de la mémoire et la gestion du stress. Nous les redirigeons vers des offres de soutien régionales en temps utile.

Quels sont les signes avant-coureurs à surveiller?

Le comportement social ainsi que la motivation et la personnalité des personnes atteintes de démence changent. En fonction de l’étendue des troubles, une distinction générale est faite entre la démence légère, modérée et sévère. Les comportements décrits ci-après peuvent être des signes avant-coureurs: - diminution de la capacité à apprendre de nouvelles choses ou à se souvenir d’événements récents - difficulté à parler, à trouver ses mots - difficultés à reconnaître les objets, les gens et les lieux - les tâches routinières effectuées sans problème par le passé deviennent compliquées, p. ex. factures, manipulation des appareils ménagers - difficultés à planifier et à organiser le quotidien - négligence de l’hygiène corporelle et de l’apparence - repli sur soi et apathie. Si ces symptômes se manifestent depuis un certain temps, nous vous recommandons de consulter votre médecin de famille ou votre clinique de la mémoire.

Quel traitement peut être appliqué?

Une démence évolutive est certes incurable, cependant, un traitement approprié pendant les premiers stades peut avoir un effet positif sur son évolution. Un traitement médicamenteux avec une approche intégrée retarde la progression de la démence. L’entraînement de la mémoire, la thérapie comportementale et la sociothérapie maintiennent la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de celles qui les prennent en charge. Le soulagement des proches aidants permet de prévenir les réactions de stress. Pour assurer une collaboration efficace entre les médecins, les proches et le personnel soignant, il est important que celle-ci prenne la forme d’un partenariat. Dans le cadre d’un concept de traitement global, les soins sont adaptés et conçus de manière individuelle en fonction des besoins des personnes concernées.  

Contactez-nous

Nous nous tenons à votre disposition pour toute question ou demande. Vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact ou par téléphone pendant les heures d’ouverture de nos bureaux:

Bâle: Lun.–ven., 8h–18h

Berne: Lun.–ven., 8h–12h / 13h–18h

Thoune: Lun.–ven., 8h–12h / 13h–18h

Nyon: Lun.-ven., 8h– 12h / 13h– 18h

Zoug: Lun.-ven., 8h– 12h / 13h– 18h

 

Berne 031 310 17 55

Bâle 061 534 50 20

Thoune 033 334 00 88

Nyon 022 304 00 40

Zoug 041 726 20 40